S.N.C.C

Syndicat National de la Chasse

et des Chasseurs

 

Villa Saint Hubert

24370 Saint Julien de Lampon

(  05.53.29.05.94     È 06.18.35.29.82     &  05.53.28.81.96

Adresse  Internet

http://www.syndicatdelachasse.com            E-Mail : contact@syndicatdelachasse.com

 

 

LETTRE OUVERTE DU SNCC

1er décembre 2004

 

 

Sous prétexte que des chasseurs tuent des espèces protégées, certains ornithologues demandent, sur le forum "ornitho" (ornithologie@yahoogroupes.fr), la suppression des subventions aux Fédérations de chasseurs.

 

Il faut savoir que les espèces suivantes, protégées par certains ornithologues, causent des dégâts à l'avifaune :

-         -         L'ibis sacré (sur les sternes et autres)

-         -         Les goélands argentés (sur les sternes et autres)

-         -         Les cormorans sur les piscicultures

-         -         ........

Il est intéressant aussi de savoir que les dégâts occasionné par le gibier ne sont indemnisés que par les chasseurs.

 

Il faudrait donc, selon le principe de réciprocité, demander l'annulation des subventions aux associations de protection de la nature ...

 

Démarche que nous ne ferons pas même si des interrogations subsistent quant à l’utilisation de ces subventions.

 

La commission Européenne va cofinancer 77 projets au titre du programme de LIFE Nature 2004 pour une somme de 76 millions d’euros, soit pratiquement 1 million d’euros par projet.

De nombreuses autres associations dites de protection de la nature touchent d’importantes subventions.

 

Nous sommes en droit de nous poser une question tant les explications données sur l’utilisation de ces fonds manquent cruellement de transparence.

"A quoi vont servir ces  importantes sommes d’argent prélevées aux contribuables ? "

 

-         -         A la recherche sur les produits phytosanitaires employés dans l’agriculture afin de mieux protéger les animaux sauvages, la flore et certains insectes qui peuplent encore, mais pour combien de temps, nos campagnes ?

-         -         A la protection des abeilles insecte indispensable à l’avenir de la nature ?

-         -         A la protection des hommes et des êtres vivants contre la pollution de l’air, de la terre et de l’eau, source vraisemblable de beaucoup de maladies graves ?

-         -         A la protection des petits oiseaux et des hirondelles qui se font de plus en plus rare bien que rigoureusement sauvegardés tant ils sont utiles pour la nature mais qui sont éliminés par des causes « mystérieuses ».

 

Nous craignons que cet argent ne soit détourné de son but premier et ne soit au service que de quelques organismes dit écologiques focalisés sur l’implantation et sur l’étude d’espèces très spécifiques comme le loup et les rapaces souvent en compétition avec l’homme (éleveurs).

 

Nous craignons que, comme trop souvent, la petite faune sauvage soit négligé. Leur diminution, est du reste, très inquiétante malgré les efforts de certaines Fédérations départementale des chasseurs et de vrais écologistes et qui, souvent d’ailleurs, sert à nourrir ces prédateurs.

 

Nous craignons que l’on oublie de protéger nos cours d’eau de la pollution et de certains prédateurs devenus trop nombreux comme le grand cormoran responsable de dégâts que nos amis pêcheurs et pisciculteurs dénoncent depuis longtemps sans être écoutés ?

 

Nous craignons que ces subventions ne servent qu’à mettre la nature sous cloche plutôt qu’à financer de vrais projets.

 

Nous craignons qu’à force d’aseptisation et de protection, les hommes du terroir, les ruraux, les propriétaires de terrain, les randonneurs, les ramasseurs de champignons et bien entendu les chasseurs seront bannis du territoire et que seuls quelques prétendus chercheurs, protecteurs de la nature et écologistes auront droit d’accès et de regard pour des études subventionnées comme toujours, bien sur !

 

Mais il nous restera toujours des Nicolas Hulot qui eux auront bien sur accès a cette nature et arroseront le bon peuple discipliné grâce a des émissions de télévision sponsorisées par de puissants groupes industriels.

 

VA-T-ON  ENFIN FAIRE DE LA VRAIE ECOLOGIE ?

 

Le Syndicat National de la Chasse et des Chasseurs

www.syndicatdelachasse.com