S.N.C.C

Syndicat National de la Chasse

et des Chasseurs

Villa Saint Hubert

24370 Saint Julien de Lampon

(  08.71.30.78.43     È 06.18.35.29.82     &  05.53.29.05.94    

Site Web : www.syndicatdelachasse.com           E-Mail : syndicatdelachasse@wanadoo.fr

 

Lettre recommandée avec AR

 

St Julien de Lampon le 19 septembre 2005

 

Madame Nelly OLIN

Ministre de l’Ecologie et du Développement Durable

20 avenue de Ségur

75302 Paris 07 SP

 

 

 

Madame la Ministre,

 

La saison de chasse 2005/2006 a débuté pour certaines espèces et certaines régions de France, le peu d’hirondelles qui ont survécues vont quitter nos campagnes, la chasse va bientôt être autorisée sur tout le territoire français, c'est donc, pour nous, le moment de faire le point d'un été marqué une nouvelle fois par des propos et des actions démagogiques d'antichasse prétendus écologistes, à croire que désormais chaque ouverture a droit a son conflit.

 

Tous nos précédents courriers sont restés sans réponses de votre part. Trop de questions restent en suspend. Certaines questions même pourraient provoquer des actions juridiques préjudiciables pour les uns et les autres.

 

Les dates d’ouverture préconisé par l'Observatoire National de la Faune Sauvage n’ont pas été validé par le conseil d’Etat et nous nous interrogeons sur les fondements même de cet organisme gouvernemental.

Les dates d'ouverture de cette saison pour le gibier d'eau en sont une preuve supplémentaire. En février dernier nous étions pourtant sortis de votre ministère regonflé de l'explication et des espoirs misés sur cette institution suite à l'explication donnée par Monsieur Caron qui nous avait reçu. L'épisode 2005 de la saga des dates nous a démontré tout le contraire. Qu'en est-il réellement des objectifs de cette institution ? Pourrons-nous un jour espérer poser nos dates de congés d'été pour fêter une ouverture dans nos marais ?

 

Sur le sujet des migrateurs, l'actualité parle de grippe aviaire qui serait une catastrophe si elle touchait notre pays. D'après les messages que nous avons d’ornithologues de renom, il leur apparaît peu probable que les migrateurs soient la cause de la diffusion du virus. Aucune preuve scientifique vient étayer cette théorie bien au contraire. Certain personnage politique et antichasse en profite pour une fois de plus taper sur le dos des chasseurs de migrateurs en réclamant l’interdiction de l’usage des appelants alors qu’il serait plus sage et d’interdire toute exportation d’oiseaux d’élevage venant des pays infectés.

Les chasseurs échaudés y voient encore une attaque détournée n’ayant pour seul but que de nuire à leur pratique.

 

Dernier élément qui pourrait conduire bon nombre de chasseurs devant les tribunaux pour une erreur bien involontaire de leur compagnon canin. En effet, vous autorisez le beeper pour la seule chasse de la bécasse. Si par malheur le chien venait à se mettre à l'arrêt sur une autre espèce, comment l'interpréteront les services de garderie? Pourquoi ne pas étendre son utilisation à toutes les chasses au chien d'arrêt pour éviter tout malentendu avec les services de police de la chasse ?

 

Nous souhaitons à ce que vous nous receviez personnellement en votre ministère pour débattre des points précédemment cités mais aussi de :

 

Espérant obtenir une réponse favorable, nous vous prions, Madame la Ministre, d’agréer l'expression de nos sentiments les plus respectueux. 

 

 

Pour le SNCC

Le Président

Serge CANADAS